Patrice Meissirel

Alors qu’il est guitariste dans un groupe de rock et modèle et acteur pour le photographe et vidéaste Clément Darrasse, c’est en 1995 que Patrice Meissirel, à l’âge de 17 ans, est engagé en tant que comédien et mime dans la troupe du Théâtre Rouge, avec laquelle il travaillera pendant 10 années, sur différentes créations de la Cie :

1995-1996 : “Castra Parita”, “La cantatrice chauve”

1996-1997 : “Lips, lips, lips”, et “Le père Noël est une ordure”

1997-1999 : “Dentelles d’ange”

2000-2005 : “Avec Fraternité”

Les spectacles ont été largement joués en salle et dans de nombreux festivals de théâtre, et de théâtre de rue, en France et à l’étranger (Avignon, Aurillac, Chalon-sur-Saône, Vivacité, Ecosse, Pologne, Angleterre, Belgique, Pays-Bas…), fournissant à Patrice dès sa majorité une solide expérience de la scène.

C’est en l’an 2000 que Patrice Meissirel découvre le tango argentin. Il se forme alors en France auprès d’enseignants novateurs, comme Yannick Juarez, Pablo Tegli, Vincent Morelle, Catherine Berbessou et Federico Moreno, Sebastian Arce et beaucoup d’autres… Il commence à enseigner à Paris en 2003, puis devient professeur de tango à la Cité Universitaire Internationale de 2004 à 2012, où il forme de nombreux jeunes danseurs dont plusieurs deviendront enseignants à leur tour. Avec différentes partenaires il est appelé à se produire en exhibition et à enseigner à Caen, Roscoff, Le Havre, Perpignan, Rouen, et donne de nombreux stages à Paris.

Renouant avec le théâtre de rue, il est engagé en 2010 par la Cie Bilbobasso, en tant que chorégraphe et danseur de tango, mime, musicien et faiseur de feu. Il joue dans les deux dernières créations de la Cie : Polar (encore en tournée depuis sa création en 2010), et le Bal des Anges (création 2012). À nouveau Patrice écume le réseau des festivals de théâtre de rue, lors de tournées en France et à l’étranger (Las Palmas, Londres, Bath, Bacau, Barcelone, Milan…).

En 2011 il rencontre la danseuse Irene Moraglio : ensemble ils créent Tango Unione, cette compagnie où le tango rencontre le théâtre pour créer une galerie de personnages évoluant dans un univers poétique.

En 2013, décidés à creuser aux sources du tango traditionnel, ils partent vivre un an à Buenos Aires où ils participent aux Championnats du Monde et travaillent sans relâche auprès de très grands maestros :

Carlos Perez, Daniel Nacucchio & Cristina Sosa, Daniel Juarez & Alejandra Armenti, Mario Morales, Vanessa Villalba & Facundo Piñero, Leandro Oliver & Laila Rezk, Manuela Rossi & Juan Malizia, etc.

Danseurs de scène et de tango salón confirmés, ils ont été sacrés vice-champions de France de tango de pista et finalistes au championnat d’Europe 2015.

Ils mènent un travail aux confins de la danse et du théâtre où l’acte de danser raconte toujours une petite histoire : ce sont les « Moments Musicaux », des créations courtes qu’ils ont présentées dans différentes milongas en France, Italie et Argentine entre 2012 et 2015, dans le festival de tango-théâtre de Turin en 2014 et au Théâtre du Gymnase en 2012.

En 2015 ils participent à différentes créations : « Un pensamiento triste » de la Compagnie Tres Esquinas, sous la direction de Rémi Esterle, et « The Eight Seasons » de la compagnie Tangoart, sous la direction d’Ariane Liautaud.

Toujours en 2015, ils co-réalisent avec Projections Tango le spectacle musical « Tango au 7ème ciel » aux côtés de la chanteuse Ana Karina Rossi avec laquelle ils collaborent régulièrement depuis 2012 lors de concerts-spectacles en Italie et en France.

En 2014 ils interviennent en tant que danseurs invités dans le spectacle de la calle Florida dirigé par José Carlos Romero Vedia et dans « « Le grand tango », avec le Cuarteto del Angel, à Vasto, en Italie.

Patrice parle français, anglais, espagnol.