Difficile à savoir si Lucia est née dans le tango ou si c’est le tango lui-même qui est né dans Lucia. Depuis son berceau, elle pouvait écouter les tangos chantés par sa mère et son père accompagner au violon Osvaldo Pugliese. A 5 ans, elle connaissait déjà mieux que personne toutes les milongas de Buenos Aires, trimbalée au gré des cachets du maestro. Animatrice du centre culturel Oliverio Girondo à Buenos Aires, qui programme concerts, milongas et tous genres d’événements tangueros, son activité dans le tango est ample. Elle s’est formée à la danse auprès de grands maestros comme Julio Balmaceda, Corina de la Rosa, Pablo Veron, Gustavo Naveira et Giselle Anne. En parallèle, Lucia possède une carrière de comédienne et musicienne, ce qui apporte une expressivité et une musicalité précieuse à son tango